Fabien 24 juillet 2015

FGJ111
Parti pour décrocher un troisième podium cette saison lors de l’épreuve de Tours/Pont-de-Ruan, hôte de la sixième manche du championnat de France de Rallycross, Fabien Grosset-Janin a essuyé une cruelle désillusion en voyant ses espoirs de Top 3 partir en fumée à seulement deux tours de l’arrivée lors de l’ultime confrontation du meeting.


Pourtant, le pilote de la Renault Twingo Super 1600 avait là une occasion inespérée de signer une très belle opération en vue du classement général suite aux abandons conjugués de deux de ses adversaires majeurs pour le titre dès le cap des demi-finales. Piégé par un vibreur alors qu’il occupait la seconde place de la finale derrière Maximilien Eveno, c’est forcément déçu que le pilote aux couleurs « Espace Automobile » et « Yacco » est ressorti de l’étape tourangelle.


« Mes principaux concurrents ayant été contraints à l’abandon, j’avais une sacrée carte à jouer en vue du championnat. De plus, je me suis senti à l’aise tout au long du week-end, et sur le plan de la performance pure, j’étais clairement dans le coup. Il y a donc de quoi être frustré assure Fabien, avant de revenir sur le contexte de la finale.


« On s’est bien battu avec mon équipier Enzo Libner, ce qui a permis à Maximilien Eveno de prendre de l’avance. A ce moment de la course, je savais qu’il me serait compliqué de revenir sur le leader, et qu’il me faudrait donc assurer ma seconde place. Malheureusement, je crois que je me suis mis trop de pression, et j’ai commis une erreur en passant sur ce vibreur qui a fait céder ma biellette de direction. J’aurais sans doute dû m’y prendre différemment poursuit le pilote haut-savoyard, qui tentera de rectifier le tir dès ce week-end, sur le circuit Armoricain de Kerlabo.


« L’écart s’est creusé avec mes principaux adversaires, mais dans mon malheur, on peut aussi observer que beaucoup rencontrent des problèmes de régularité. Il reste quatre épreuves et autant de gros points à aller chercher. Tout est encore possible et je vais devoir rester à l’affût des fautes que pourront commettre mes concurrents. On a su prouver notre niveau de performance en se hissant parmi les pilotes les plus rapides sur un tour lancé. Je veux désormais confirmer et capitaliser sur ces bonnes sensations en vue de la prochaine manche de Kerlabo. C’est un circuit que j’apprécie. Je me sens bien au volant de la Twingo et je veux continuer à prendre du plaisir afin d’atteindre les objectifs que je me suis fixés.


Classement général Super1600 :
- 1. Enzo Libner 208 pts
– 2. Laurent Chartrain 198 pts
– 3. Jimmy Terpereau 180 pts
– 4. Maximilien Eveno 178 pts
– 5. Fabien Grosset-Janin 176 pts

Prochain rendez-vous : 25 et 26 juillet // Kerlabo-Cohiniac (22)